J’ai pas le temps

Ça fait longtemps que je ne suis pas venue ici. Mais je dois te dire, franchement, j’ai pas le temps.

Je ne sais pas comment font les autres mamans pour s’occuper de la maison, des enfants, travailler, avoir un peu de temps pour elle (hum…), et bloguer. Je savais que ça prendrait du temps, je pensais que le soir, devant la télé, moi aussi j’aurais du temps.

Le fait est que j’ai pas du tout le temps. J’aimerais pourtant ! J’ai encore pleins de choses à te dire ! J’ai envie de te parler de ce qui me reste de la grossesse, des suites de couches, de la recherche de la nounou, du développement de bébé…

Bon, le matin, je ne l’envisage même pas. Après une nuit où je me suis levée quelques fois, un réveil très matinal, j’ai à peine eu le temps de me préparer qu’il faut déjà partir. Heureusement, le matin c’est papa qui gère Poupette.
En rentrant du boulot ? C’est réglé comme du papier à musique ! Parfois on fait une petite course, mais sinon c’est :
– 30 minutes de jeu,
– le bain,
– une mini sieste pour Poupette et du rangement pour moi,
– le bibi,
– on essaye de profiter d’une demi-heure à trois,
– et après Poupette va dormir vers 20h30.
Alors là, on peut se dire que j’ai ma soirée. Détrompe toi ! Devant ma grande flemme à l’idée de faire à manger, papa gère le repas. Moi, je souffle un petit peu. Et vers 21h30 quand on se pose dans le canapé, généralement je somnole assez si vite. Tellement fun la fille !

Il y a quelques jours, j’ai fini par arrêter Insta. Le fait de mettre une photo tous les 15 jours, c’est assez loin de l’idée de base de l’application. Je voudrais continuer encore ici, mais il faut bien l’avouer, un article à la semaine, aussi peux soit-t-il, je n’y arrive pas.

Si tu as une leçon, pour être Wonder Woman, je suis super preneuse ! ! ! Sérieux, depuis que je suis maman, et surtout depuis que j’ai repris le boulot, j’aimerais des journées de 36 heures. Je prendrais :
– 4 heures de sommeil en plus,
– 2 heures de ménage (oui c’est beaucoup, mais j’ai beaucoup de ménage de retard),
– 2 heures à profiter de ma Poupette,
– 2 heures pour moi,
– et 2 heures pour nous, l’homme et moi.
À ce rythme là, je pense que je pourrais m’en sortir. Aller, je suis même prête à sacrifier mes 2 heures pour moi, pour 2 heures ici.

Là, pour tout t’avouer, j’ai utilisé le dictaphone du téléphone pour rédiger cet article. L’air de rien, ça me fait gagner pas mal de temps.

Alors promis, je vais revenir, en essayant d’être plus régulière. J’espère que ça ne va pas tarder, mais dans l’immédiat, je dois faire du tri dans les photos que je dois imprimer depuis que je sais que je suis enceinte (depuis plus d’un an quoi !), et bosser sur un atelier pour le boulot. Tu m’en veux pas trop j’espère ?

Bon, je t’embrasse, et promis, je n’ai pas fini de papoter ici !

Publicités

Sixmoiniversaire, ou 6 mois de toi

Le 27 octobre, mon bébé a eu 6 mois. Une demie année.

J’ai l’impression que sa naissance remonte à si longtemps ! Mon grand bébé qui change tellement.

Il faut dire, ma vie a complètement changé depuis l’arrivée de ma Poupette.

J’ai réduit mon nombre d’heure de sommeil par deux.

Je n’ai plus le temps de passer 15 min à me maquiller tous les matins.

Je ne peux plus passer une heure dans mon bain le dimanche matin.

Il y a des jouets dans mon lit. Tout le temps.

J’ai des tâches sur mes vêtements. Du lait, ou de la bave.

J’ai arrêté le shopping. Enfin non, je suis passée au rayon bébé.

On ne dira rien sur les kilos de grossesse toujours présents.

J’ai plus de place dans mon coffre. J’ai une poussette.

Mon dos n’est que douleur. Mon corps a 80 ans. Je suis une épave.

J’ai changé des couches de caca dans des situations compliquées, comiques mais compliquées.

Je ne suis plus à jour dans mon repassage depuis cet été.

 » Toute jolie avec des tâches, hiya hiya oh ! C’est Joséphine la jolie vache, hiya hiya oh ! «  Tous en chœur !!

J’ai plus de sous. (Maman, j’exagère quand je dis ça. Ne t’inquiète pas, tout va bien !)

6 mois que je suis maman, et 6 mois que mon cœur est devenu un petit chamallows tendre.

Je me dépêche d’enlever mon rouge à lèvres en rentrant pour la couvrir de bisous.

L’avantage d’être réveillée tôt le dimanche, c’est qu’on a le temps de faire de jolies balades pour chiner dans les villages du coin.

J’ai une bonne raison pour acheter des jouets.

Je vais aussi avoir un nouveau congélateur, un grand ! Oui oui, je suis réellement heureuse (appelle moi Bree Van de Kamp).

Je fais des siestes le week-end, voire plusieurs fois par jour !

J’ai même pu faire une sieste un matin avant d’aller travailler. A 7h du matin. (Bah quoi, j’étais réveillée depuis 5h15…)

On me dit tous les jours que j’ai bonne mine. Pourtant je dors 2 fois moins et j’ai abandonné l’anti cerne. Le bonheur peut être ?

Je suis très fière quand je me promène avec ma fille. Surtout quand on lui fait des compliments.

Un seul sourire suffit à me faire oublier ce qui ne va pas.

J’ai une choriste qui chante avec moi. Ou une musicienne qui fait la trompette avec sa bouche.

L’homme s’est soudainement mis à rentrer à la maison le mardi avant d’aller à la musique. Même si c’est pas pour moi j’en profite aussi !

J’ai un jeu qui fait des bulles dans le bain. Mais genre beaucoup de bulles !!

Je vais l’embrasser et sentir son odeur avant d’aller dormir, tous les soirs.

Faire du shopping pour habiller bébé = gros kiff !

Un petit coup de mou, je regarde une vidéo de Poupette, j’entends sa voix, et j’ai alors un sourire niais.

Je n’ai jamais été aussi heureuse.

Bref, 6 mois à trois 

 

 

Je réfléchis déjà à ce que je vais faire pour ses 1 an. Chuuuut…

Se préparer à l’accouchement… et à la grossesse ! 2/2

Bon, se préparer au jour le plus marquant de toute ta vie, c’est une chose. Mais les 9 mois qui les précèdes ? Tu y as pensé ?

9 mois de changements physiques et de bouleversements hormonaux. Je voulais vivre ça le plus sereinement possible, je me préparais comme une sportive !

Déjà, je te conseillerais de prendre soin de toi. 1) Parce que ta peau va te le demander pour éviter les vergetures de tous les côtés. 2) Parce que tu le mérites.
J’ai jamais pris autant de bains que pendant ma grossesse. Il n’y a que le dernier mois où j’ai dû me priver de ce plaisir. Rentrer et surtout sortir de la baignoire était devenu… Laborieux…
Et puis j’ai passé mon temps à m’enduire d’huile et de crème ! Dit comme ça, ça pourrait sembler sexy mais détrompe toi ! Au fil des mois tu as de moins en moins de mobilité, et c’est du coup pas du tout sexy. Personnellement, j’ai très vite arrêté d’investir dans les huiles spéciale grossesse qui coûte hyper chers. Une huile d’amande douce toute simple pour le soir, et une crème riche pour le jour c’était parfait ! Le plus difficile c’est de se motiver à s’hydrater la quasi totalité du corps tous les jours…

Ensuite, au moment de mon inscription à la maternité, on m’a parlé de cours de sport spécial grossesse. Il faut savoir que je ne fais jamais de sport habituellement. J’ai bien essayé, mais ça ne prend pas…
Ces cours étaient organisés dans ma maternité. Le but était de se tonifier, garder de la mobilité au niveau du bassin, prendre conscience de son périnée (mon nouveau BBF ! Best friend forever), et se détendre ! C’est simple, imagine 10 femmes enceintes jusqu’au cou sur un ballon de gym en cercle à essayer d’imiter une prof de sport super tonique ! Oui, c’était drôle ! En vérité, j’aimais beaucoup ces séances. Je restais dynamique, je jouais avec bébé (qui en profitait aussi pour s’étirer). Ça m’aidait beaucoup à détendre mon dos et soulager les tensions. Ça m’aidait à garder une certaine hygiène de vie pour moi nécessaire pendant la grossesse.

39e8442d9e

Et puis, lorsque mes séances de préparation à l’accouchement ont commencé, j’ai vite cherché à reproduire les exercices de sophrologie à la maison. Sauf que j’ai découvert que pour moi, ça marchait beaucoup mieux quand une personne me parlait. Du coup j’ai trouvé sur YouTube des vidéos de sophrologie pour la grossesse via Doctissimo maman, et j’ai aussi téléchargé l’application PetitBambou. Et ça marchait du tonnerre ! Moi qui avait de plus en plus de mal à dormir, ça m’aidait beaucoup à m’endormir. J’ai même écouté des séances pendant mon accouchement, pour gérer le stress et la fatigue.

petitbambou-fb2

Je te l’avais déjà un peu raconté, j’ai passé 9 mois parfait. Je suis restée dynamique jusqu’au bout, et je pense bien que c’est en partie grâce à tout ce que j’ai pu faire pour rester dans une énergie positive. Je n’avais pas peur de la grossesse, mais une grande peur de l’accouchement. Tout ça, ça m’a aidé à avoir confiance en moi, en mon corps, et à ne plus avoir peur du jour J. C’est peut être pas grand chose pour certaines, mais pour moi c’était important. C’était MA grossesse, je voulais que ce soit un beau souvenir. Et ça l’est.

 

Se préparer à l’accouchement… et à la grossesse ! 1/2

La préparation à l’accouchement est un sujet vite abordé lorsqu’on est enceinte. On oublie qu’il faut aussi se préparer à la grossesse !

Pendant le 1er trimestre, il ne se passe pas grand chose. On ne fait rien, il ne se passe rien. Il y a bien la 1ère écho, une énorme émotion ! Mais c’est vite passé. Alors on attend le RDV du 4 mois avec la sage femme pour découvrir pleins de choses. Quoi, on sait pas, mais on se dit que ça va être génial !

img_5295-1

Lire la suite »

Les surnoms de bébé

Désolé pour cette petite absence, mais quelques microbes et un arrêt maladie sont passés par la maison… Rien de grave, tout va bien.

Avant de te parler des surnoms de bébé, je voulais savoir si ça te dérangait que je te dise « tu » ? Je disais »vous » dans les 1ers articles, et puis la dernière fois, j’ai trouvé le « tu » beaucoup plus dynamique et moins froid que le « vous », moins stricte. Ca te va ?

Alors, les surnoms de bébé. Je suis sûre que, comme moi, tu as pas mal d’imagination pour ça.

Lorsque j’étais enceinte, j’attendais « mon bébé ». Aujourd’hui, à 4 mois et demi, et pour tout le reste de sa vie, elle sera toujours « mon bébé ».

Lire la suite »

Les difficultés des déplacements avec bébé

J’avais prévu de vous parler d’autres choses. Et puis une virée au supermarché a changé mes plans. Tu veux savoir ce qui m’a fait changer d’avis ? Ça :

parking-famille

Les places réservées aux familles. Je préciserais même aux familles avec enfants en bas âge.

A la naissance de Poupette, on m’a tout de suite fait remarquer qu’il y avait des places familles au supermarché, et qu’il fallait en profiter. Ok… Je te propose donc d’observer les places disponibles à chaque fois que tu vas au supermarché…

Lire la suite »

De la lecture pour offrir le meilleur à bébé

IMG_8763.JPG

Lorsqu’on devient maman pour la 1ère (et certainement les fois suivantes aussi, mais ça je ne le sais pas), on se pose beaucoup de questions. Et comme beaucoup, je me suis rendue chez mon libraire à la recherche du st Graal, le livre qui répond à toutes mes questions !

Bon, je n’ai pas tout trouvé dans un seul livre. Mais il y a plusieurs livres qui ne me quittent plus.Lire la suite »

J’ai 30 ans

30 ans. Un tas de femmes flippent littéralement à l’idée d’approcher les 30 ans. L’âge fatidique ! L’âge du 1er bilan.

Passé les 30 ans, plusieurs s’obstinent à dire qu’elles ont 29 ans. Or de question de se voir vieillir. Les cheveux blancs ? Les rides ? 30 ans ??? Non ! Pas question de se voir vieillir.

Le 12 août, j’ai eu 30 ans.

Même pas mal.Lire la suite »